Bon, après un week-end prolongé de près de 1000 bornes sur une moto rouge
qui ne ressemble pas à une chaise
longue(<http://www.ducati.com/od/ducatifrance/news/detail.jhtml?newsId=3061>
), je suis définitivement envouté.

J'ai fait de l'autoroute (pour rejondre au plus vite les routes kivonbien),
des nationales à revêtement billard et virages à grand rayon (de Grenoble à
Manosque), et aussi pas mal de départementales bosselées, à virolos serrés
et autres épingles à cheveux.

Sur l'autoroute y a rien à dire, c'est chiant mais au moins ça passe vite
et assez confortablement : tu courbes un peu l'échine pour pas en prendre
trop dans la gueule, tu te colles à 170 à 6.000 tours, et tu ne consommes
que 6 l/100 :-)

Sur les nationales rapides, c'est absolument top : tu enroules entre 4000
et 8000, tu tires de temps en temps jusqu'à 9500 mais c'est vraiment pour
te faire plaisir, tu vises avec les yeux le point de corde et la moto y va
toute seule. Quant aux caravanes, camions et autres camping-cars, tu
t'amuses à les doubler par paquet de 3 sans même avoir besoin de
rétrograder : tu restes tout le temps en 5ème.

Sur les départementales pleines de bosses qui tournicotent, l'engin est un
peu moins adapté : l'Ohlins une fois ajusté fait qu'on passe les bosses
sans être trop chahuté, et on peut rouler sur le couple entre 3500 et 6000
sans se poser de questions. Même si on se fait surprendre par un virage qui
se referme et qu'on n'a pas le temps de redescendre une vitesse ça ressort
sur le couple, sans cogner. En revanche les épingles sont des calvaires à
cause de la démultiplication trop longue qui oblige à débrayer au milieu.
Pour ce genre de route, je sentirais bien une Multistrada avec le
Testastretta et un tête de fourche dérivé de celui des 916/99x :-)

Voilà, au final ma moto a maintenant passé les 4000 km et au bout de 2500
bornes à son guidon je suis totalement sous le charme : c'est magique.

PS : Georges, qui a essayé la 998 S, était lui aussi bluffé par le moteur.

PS2 : Contrôle de gendarmerie inopiné à la sortie de Grenoble : je m'arrête
un peu inquiet parce que les gendarmes s'étaient postés à la sortie d'un
tunnel, et avaient dû bien profiter des Termis ... la gendarmette me
demandes les papiers, et pendant qu'elle les vérifie, un de ses collègues
motards descend de sa 1100 RT bleur pour tourner autour de la 998S : il
regarde la plaque et les clignos arrière, ne dit rien pour les pots et
clignos avant "de kéké", me fait un grand sourire et me souhaite bonne
route. La gendarmette fait de même, et je repars :-)

PS3 : j'ai doublé hier vers 15 h juste avant le col du Fau / Monestier de
Clermont, en venant de Sisteron, un camping-car qui portait à l'arrière un
logo Ducati en lettres de 15 cm de haut. Je lui ai fait profiter du son des
Termi, il le méritait plus que les gendarmes :-)

PS4 : Première chute pour la moto : malgré une planchette sous la
béquille, les pluies de la nuit de samedi à dimanche ont été telles que la
planche s'est enfoncée de 10 cm dans la terre meuble et au matin tout était
par terre. Heureusement rien de cassé (j'aurais été mal si le guidon, le
levier d'embrayage ou le sélecteur y était resté) juste le rétro râpé à
faire repeindre et des griffures quasi-invisible sur le flanc.


--
Pierre