Salut tout le monde.

 

Ben vindiou, sacrée soirée comme dirait Foucault (pas le lettré mais

le pignouf de la télé).

Voyez-vous pas que la jbt a craqué hier, après 4 mois de silence

total.

 

Bon, ça pas été sans mal, la batterie a eu besoin de soins mais

finalement à 20h45 elle a laché son broap broap transcendant ;))

Tous les carénages otés, elle avait une sacrée gueule la jbt.

Imaginez sans tête de fourche, carénages latéraux, carénages

arrières, garde boue, ça faisait moto de méchant.

 

Et puis après direction chez Didier pour poser la belle, en vue du

changement de cadre/de moteur et réfection de la fourche à partir de

la semaine prochaine.

La route est pas franchement excitante: quais du Rhône, périph,

sortie Pierre Bénite et voie rapide jusqu'à deux malheureux ronds

points et arrivée.

Mais malgré ce, ressentir le bicylindre qui vibre sous son cul,

entendre les Imola qui crachent leur mélodie envoutante, nom de diou

de nom de diou, je me souvenais plus à quel point c'était magique

(enfin si mais pas autant ;))

 

Dans les quelques virages et rond points, j'y allais plus cool que

d'habitude mais je pense qu'une fois la jbt remontée, tout va revenir

assez vite ;))

 

Bref, c'était magique, comme avait dit Marco une fois dans un CR :

Vive Ducati, Vive Nous ! ;)))

 

FORZA DESMODUE!

 

Guilheng ;))