Samedi matin, je me dis qu'il serait temps de jeter un oeil sur les

bécanes.

Et en pensant à FF qui remonte ses morceaux de ST2 je me contente de

mettre un peu d'air dans les pneus.

Le premier tronçon jusqu'a Alès est une punition et j'ouvre la route au

milieu des caravanes, en guettant que le phare de la BM soit toujours

derriere moi.

Mais après s'ouvre le paradis des motards et de vieilles connaissances

telles que le col de Jalcreste permettent de finir le rodage des BT010.

Ca y est, c'est les vacances ! Et un peu de pluie en arrivant à Espinchal

n'altère pas notre moral.

Curieusement les premières paroles qui nous sont prodigués lors de

l'arrivée nous indiquent la position précise du bar. Bizarre...

Mais on va etre sage, on est la pour ROULER, nom di diou !

Certains le seront moins et le chant d'étranges oiseaux mécaniques vers 3h

du mat laisse supposer une ambiance chaleureuse malgre la fraicheur du

fond de l'air.

Au matin, on a le temps d'apprécier les beautés mécaniques et Claire tente

de cacher la BM. Mais non, elle est très bien ta rat-bike !

On se regroupe entre vieux pour la balade, de façon à ne pas etre trop

bouchonné par les djeun's et c'est parti pour une journée de bonheur.

C'est vrai qu'on a eu un peu du mal à repartir l'après midi, la gamelle

d'Anthony nous a refroidis. Mais la vie continue, bien sur..

Le retour s'est fait sans histoire, la tete nettoyé de tous les soucis et

l'estomac sans doute légèrement verdatre. Si le breuvage de guzzilla ne

peut dissoudre le sucre, je doute que le corps puisse l'éliminer

entierement.

Merci à tous pour l'ambiance, pour l'organisation et pour cette chose

indéfinissable qui donne envie de recommencer :)

----------

Georges (Et Claire en rat-bike)