De :
"jbt900" <jbt900@free.fr>
Date : Lundi 8, Juillet 2002 10:59
Objet : C.R. Crocomby

Salut.

Hier c'était bieng.
A 14heures la SS couple conique de Xave craquait et on partait vers
les Célestoches.

Arrivés là bas c'est la mini concentre de touines : Jérémy TRX,
Laurent ST2, Pierre 900SS à gauche 600 SS à droite, Franky 900M.

Allez zou, départ. Tunnel de fourvière c'est ahurissant le
bordel "comme ègueu" (Olive TM) que font les Conti de Xave. Un pépé
en Virago manque l'arrêt cardiaque, et on continue jusqu'à Limonest.
Après c'est Civrieux D'Azergues et les routes qui vont bieng.

Pierre les belles moustaches envoie la sauce et Xavier nous la
joue "je sors de la moto pour tourner, le genou, le coude, le casque,
la jambe à un mètre sur les côtés", c'est du grand spectacle.

Bon je vais profiter de mes peneus plus adaptés pour le taxer dans un
enchaînement rapide mais c'est sans mérite.
Derrière Franky se déchaîne et roule comme un tambour, fait frotter
ses gaudasses et pourrit tout ce qui passe à proximité de sa moto
jaune. On devine sous son casque un oeil vitreux et la bave qui perle
à ses lèvres mal rasées (c'est pour garder l'influx qu'il dit).

La route qui va jusqu'à Crocomby est fabuleuse et ça tournicote bieng.
Arrivés sur place on se pose on fait pipi, on fume des clopes, on
boit des canongs et on évalue les chances qu'a Jérémy de pouvoir
taxer monsieur 1600 lorsqu'il va nous rejoindre.
Ce qui ne tarde pas d'ailleurs, on entend dans la vallée le doux
bruit d'une ducati poussive emmenée par un évadé du secteur
gériatrique. Dans les épingles pleines de gravillons, monsieur 1600
fait parler l'expérience et passe la 1ère.

Une fois qu'il nous a rejoint on recommence à évaluer les chances de
Jérémy en échangeant nos points de vue sur l'éventuelle façon
qu'aurait un individu normalement constitué de rouler moins vite que
notre nordiste 42. Moins vite, tu tombes ou tu as le temps de mettre
la béquille? Moins vite et si tu roules sur un chewing gum, la colle
de celui-ci sur le pneu arrière va t-elle te faire reculer ? Bref,
des questions existentielles sur la vie, l'univers et le reste
(Douglas Adams TM) et d'ailleurs la réponse est là aussi 42 (re-
Douglas Adams TM)

On repart de Crocomby sur ses belles paroles et Pierre reprend la
tête des opérations, façon leader des B52 s'envolant en mission.
Je commet l'erreur de laisser monsieur 1600 devant moi et durant
toute la superbe route du côté du col des sauvages, je vais constater
que sa moto a un problème inhabituel sur les ducati : à l'entrée de
chaque virage, son feu arrière s'allume violemment... étrange,
j'avais jamais remarqué ça sur les autres 900 SS des autres jeunes de
la bande (Georges, Jigé, Pierre...)
Après un dépassement en sortie de courbe sur monsieur 1600 je rejoins
Xavier pour une vision surréaliste de la couple conique qui kolle-o-
cul de Pierre, Xavier le genou sorti et la tête dans les bracelets :))


Arrivés sur la route de Tarare, monsieur 1600 constate qu'il a un
clou dans son pneu arrière. Ca craing, Xavier va lui installer un
chewing gum et nous pouvons repartir.
Peu de temps après je perds mon embrayoir et on va rentrer direct sur
Lyon en évitant de rester bloqués aux feus rouges parce que sans
embrayoir c'est pas super évident.

On va ensuite passer un sacré moment à démonter et remonter la fichue
pièce avec Xave, en buvant des bières pendant que Franky nettoye sa
moto de niqueur et que Marc qui nous a rejoint s'endort sur le
trottoir comme un vrai clodo.

Finalement, dans la caverne d'ali baba de xavier, on trouve de quoi
réparer tout ça et la JBT semble aller bieng mieux, ouf.

Voilà, c'était sympa :
- les ST2 jaunes sont plus jolies que les rouges,
- Franky est maintenant un vrai pilote de guerre,
- la 600 SS de Pierre marche fort et on dirait pas que Pierre n'a que
25 ans
- la couple conique faut pas la vendre Xavier...
- monsieur 1600 tu penseras à vérifier ce problème de feu qui
s'allume dans les virolos ?
- Jérémy : tu t'es fait pourrir par monsieur 1600, t'as pas honte ? ;)

Guilheng