Ce w-e on a fait 600km comme Pierre:

samedi mating, départ 9h30 de Lyon avec Guilheng 900jbt et Elisa 900M. un
petit bout d'autoroute jusqu'à Bourgoin et on rattrape la nationale. il fait
pas chaud mais on a pas pris la pigeot (Pierre tm). on traverse la forêt de
Chambarand (la dernière fois c'etait pour les essais des monos et des
pantah avec les lyonnais et Marco) cette fois y a du brouillard tout le long
et on monte dans le Vercors. 11h20, on s'arrete à Pont en Royans prendre un
café. le ciel est enfin bleu:) on repart 10mn plus tard par les Grands
Goulets, le col de Rousset 1411m et on arrive à Die quelques dizaines de mn
plus tard. pause essence, 200km pile:)

c'est le lieu de rencard avec les zotres, présents depuis la veille dans le
Vercors . effectivement ils sont déja là: 9 triumph, 1 voxan café racer et
une miss en zzr:) joli plateau:) on redémarre pour le pique nique à
Chatillon en Diois. (on dirait le road book à FF). il fait enfin chaud et on
enlève quelques couches de vêtements:-) les triumphistes sont sympa, ils
nous ont fait un rb spécial 916 avec la montée au col de menée 1440m sur une
route de 3m de large avec des graviers et des trous, surtout dans la
descente côté isère:-).

On traverse le Trièves jusqu'à Mens, puis direction barrage du Sautet. on
prend un bout de route napoléon en remontant vers la Mure et on attaque avec
Guilheng mais comme d'hab; l'arsouille ne dure que quelques miserables km
car les triumphistes nous sortent une route à droite encore plus étroite,
plus gravillonnée que la première fois:-) Marc est à fond pour suivre à
35kmh. moi aussi ch'uis à fond d'ailleurs et je fais un wetzel( Olive tm)
rattrapé par la botte en sortie d'épingle sur gravier:)) finalement on
retrouve la vraie route en bas dans la vallée et on arrive au gite en
bordure du parce des Ecrins juste à l'heure de l'apéro. on done de produits
régionaux et marc commence une histoire. quelqu'un a eu la bonne idée
d'emmener du produit et je me réveille dimanche mating avec un mal de
cheveux. Guilheng c'est encore pire:-) heureusement une ducatiste en 996 vue
en Vercors il y a 2 semaines qui passait par là me sauve avec une
aspirine:-). les ducatistes sont les premiers levés, mais les triumphistes
sont plus malins et dorment aussi depuis plus longtemps en sachant la route
qui nous attend:-)
enfin, après le pt'it dèj ou marc continue son histoire, le soleil fait son
apparition dépasse les cimes et éclaire le gite et les motos. c'est l'heure
du départ. 10h30. on passe par le col d'Ornon 1318m. je reste derrière et je
suis tres fatigué:-) arrêt essence à Bourg d'Oisans. puis on monte en
direction du Lautaret. arrêt à la Grave pour contempler la Meige et on
atteint le Lautaret 2058m. la ss de Guilheng a ses carbus qui givrent et il
met le réchauffeur en marche:-).

on attaque le Galibier avec 600m de dénivelé en 8 bornes, vraie route à
Ducati (:-)). j'ai pas du passer la 3e je crois. arrivés en haut à 2645m,
il y a des plaques blanches dans les virages à l'ombre sur la route, en fait
c'est de la neige:-). on s'arrete manger au resto du col. ca pêle mais on
n'est pas en 4L(Guilheng tm). il est 12h30 et à l'intérieur du resto il fait
10°c:-) heureusement la fondue nous fait oublier le froid:-) Marc en profite
pour finir son histoire mais comme on se rappelle plus du début et qu'on
veut pas le faire recommencer on dit oui:-) descente par Valloire, le col du
télégraphe et vallée de la Maurienne. un p'tit bout de nationale et on
traverse Belledonne par le col du grand Cucheron 1188m et redescente sur la
vallée du Grésivaudang. 17h30.les autres filent par la Chartreuse et le
granier et nous on rentre à Lyon en prenant l'autocroute avec marc, kris,
Elisa et Guilheng pour être à Lyon à 18h30;
voilà, maintenant faut nettoyer la moto:-)))

X