Houbbag Houbbag (cri du Marsipulami qui signifie "Salut")

Samedi c'est 10h30, je vais au garage préparer la JBT. Je rerègle une
nouvelle fois la position du sélecteur et je vérifie le passage de la
durite d'essence. Ben oui, c'est avec ce genre de petits détails
qu'un top pilote tel que moi peut faire la différence avec ceux qui
ne voyaient pas le jour jusqu'à quelques mois encore en arrière ;))

Ensuite je pars faire le pleing, juste quand Franky arrive. Puis Xave
arrive récupèrer la m900 kéké touch replica ainsi que nos amis
parisiens Alex & Anne Laure emmenés dans la jolie voiture rouge qui
va pas très vite de Marc. Laurent arrive à son tour avec sa 900 SS
carbus selle mono pour faire comme si c'était une SL mais nous on s'y
connait alors on se fait pas avoir, on n'est pas des bleus en 500 gse
pardi !

On décolle direction la vallée d'azergues... broap broap ça gaze
bieng jusqu'à Civrieux, ma moto roule c'est suffisamment rare pour
être souligné. A Civrieux on retrouve le reste de la meute : Taz le
diable en 916 Senna, Didier en ST2, Max en Speed Triple, Jean Marc et
sa fidèle 888 et enfin Benoit en ...[CENSURE]...

Mais bon je suis quand meme content de voir Benoit parce que ça
faisait longtemps. hi hi hi... je vais pas être déçu.
Paf on part (un cousin de Paf le chien) direction le resto Le Bacchus
où les journaleux étaient venus manger lors de l'essai de la 999, une
brèle de naing s'il en est... mais bon c'est un autre débat ;))

Devant JMF emmène le groupe à une allure tranquille, on a le temps
d'admirer le paysage et franchement ça fait du bieng.
Ca n'empeche pas que dans un gauche y'a Benoit Barros qui tente de me
faire un freinage mais ça chie un peu dans la colle et il manque de
se mettre au tas. La fazer part en sucette de l'arrière, couine comme
une vierge violée dans le donjon de maître Kanter et zip glissouille
et s'arrête enfin à quelques centimètres de la fin du gazon du bas
côté. Ouf.
Benoit repart en me criant "Putain, ben ça passait pas!" et moi
j'éclate de rire, j'en peux plus tellement il m'a fait marrer le cong.

Arrivée au resto on retrouve le papy en ST2 qu'on avait perdu au
départ de Civrieux parce qu'il faisait le beau et des burns devant
une maison de retraite.
Y'a aussi Stéphane Coutelle, un petit jeune qui débute la moto, qui
vient juste de passer son permis et qu'on a admis à notre table parce
qu'il est bien brave et qu'il a une jolie moto. Nous autres on a
accepté de lui montrer deux trois trucs mais c'est vraiment pour lui
faire plaisir parce qu'on sait déjà qu'il va nous bouchonner grave.
Y'a aussi Myriam avec une autre moto pleine de cylindres bridées mais
elle est gentille et elle a moins de barbe que Benoit Barros alors on
lui en veut pas.

Le resto peinard, je suis entouré par Barros, Laurent, Tazounet et
Max The Shouks avec sa speed triple qui doit tourner comme un camion
parce qu'il prend toute la route pour prendre un virage, il a du
mérite le garçon.

Après le resto c'est déjà l'après midi et Jacky le patron nous
propose de nous faire faire une petite boucle dans le coing. Il faut
dire que sa 916 n'est pas dégueu et ses pneus sont usés correct donc
on dit oui. On lui demande même de rouler cool au début histoire que
notre nouveau pote Steph Coutelle puisse apprendre quelques trucs
quoi...
Ben pour apprendre, il a appris vite le Coutelle! Sitôt sorti du
pateling, Jacky nous fait claquer un wheeling et enchaîne les roues
avant entre deux épingles. Et ben le Stephane Coutelle à nous qu'on a
il va refaire pareil il parait. Bon moi j'ai pas bien vu, j'étais aux
fraises, par terre c'était cracra et pour une fois que je peux rouler
sans tomber en panne j'en profite alors j'ai pas envie de m'en mettre
une.

Le Jacky nous emmène chez lui, c'est tout petit, y'a même pas de RDLC
ou de Yam oldies de course ni de jolie voiture. Mais on fait comme si
pour lui faire plaisir. Il nous offre même pas du pinard à boire
alors que dans le coin il aurait pu en trouver quand même.
Mais bon on est des mecs sympas alors on fait comme si on était
contents.
D'ailleurs en repartant je pique la M900 de franky histoire de faire
claquer quelques wheelings sur la brèle d'un autre, c'est rigolo.

On va poser la SS de Laurent en révisions, puis Didier lui offre sa
selle arrière et c'est reparti direction Lyon. On dit au revoir à
Steph et Myriam, en leur disant bien que la prochaine fois ils ont
interet à ouvrir plus parce qu'on n'a pas avancé à cause d'eux.

Là on va rouler cool avec Xavier et JMF et on va même pas s'énerver
quand un front plat sur une hornet bleue nous la joue à l'intox.
Voilà, on est arrivés à Lyon et après c'était la soirée chez Marc &
Kris mais c'est une autre histoire.

Bilan de la journée : 201 kms mais sympa, à la différence des autres,
plus je vieillis moins j'ai envie de rouler vite donc je suis
conteng, c'est une bonne nouvelle pour ma famille :)))

Merci à tout le monde pour cette journée, c'était vraiment bieng.
Guilheng