Salut a tous


Bon pendant que certains jouaient les langues de pute ou draguaient les membres feminins de la FFMC au salon :))), j'avions décidé d'aller faire une petite balade dans l'apres midi (apres 2 jours passés sur le superbe stand de B&B alors qu'il faisait grand beau dehors).

Il faut dire qu'un pote (Nicolas) descendait de Chambery avec sa fazer grise. Comme en plus, Benoit le connaissait, on avait décidé de rouler ensemble.

Didier n'étant sans doute pas encore reveillé au moment de mon départ vers 13h30, nous voilà partis avec Nicolas et sa copine en direction du domicile de Benoit.

le choix avait été fait de passer par Yzeron parce que la route tourne plus ce qui tombe bien parce que j'ai un pneu tout neuf à l'avant (60 Bornes au compteur) qu'il convient de roder tout en conservant sa forme bien ronde initiale :)))

Le beau temps est de la partie et je m'en donne a cur joie dès que ça virole un peu ! un peu de gaz, beaucoup d'angle : le sourire sous mon casque apparaît vite : heureusement que j'ai un intégral sinon j'aurai eu le sourire motard (quoi qu'en cette période les insectes ne sont pas encore trop de la partie :)))

Chez benoit, les machines (Fazer de monsieur et 500 GPZ de madame) sont déjà dehors prêtes se dégourdir les pistons !

Après des retrouvailles rapides autour d'un verre, Benoit nous concocte un itinéraire au petit poil pour nous amener chez un autre Fazerman. Voila 4 de ces superbes machines réunies mais si l'une d'entre a quelques soucis de batterie et restera donc au garage !

Après avoir échangé quelques amabilités, découvert qu'on pouvait monter un moteur d'Alfa Romeo dans un Range Rover (là il y en a déjà 2 qui se disent que c'est une hérésie :))), et écoute le doux ronronnement d'un 125 CR a fond dans les petits chemins, nous poursuivons notre balade.

Benoit ouvre la route et prend plaisir a retrouver quelques sensations. Pour ma part, je m'applique à le suivre sachant que le lascar est capable d'envoyer grave. Je le suis de suffisamment près pour constater que son feu arrière ne marche plus.

Damned, deux fazer connaissant un problème technique le même jour !? y aurait-il une épidémie de Ducatisme ? :))) Alex est-il passé dans le coin lors de sa tentative de balade samedi et aurait laissé quelques échantillons de malchance ?

Pendant ce temps là, nos compagnons suivent un peu a distance et nous rejoignent lors de nos pauses.

Lors de l'une d'elles, j'inspecte mes pneus et Benoit me fait remarquer que ayé, j'ai atteint le bord ! Fier comme un bar tabac que je suis :))) Bon il me semble que les D207 sont plus faciles a mettre sur l'angle que les BT57 ce qui confirme ce que m'avait dit JMF quelques jours plus tôt. En tout cas je suis content, le pneu ne se "carréise" pas :))

Au col de la luère, nous nous séparons, Benoit et Audrey retournant au bercail, Nicolas et mezigue itou sur Lyon puisque je vais filer un coup de main pour vider le stand.

La-bas, le départ du salon (nous avons dû être certainement un des rares stands a repartir par la route) sera assez sympa avec roulant de concert dans l'allée :

Mamie spaghetti dont c'était le grand retour sur le bitume,

La Senna

2 ST2

La Mantra

Mon bô 4 cylindres

 

Un (très) rapide passage par le tunnel de la ficelle en compagnie d'une des ST2 finira d'achever cette sympathique petite journée.

Conclusion :

Ah que c'est bon de rouler avec des potes .

Ah que c'etait sympa ce salon.

Ah vivement qu'on remette ça.



Bruno.